Souvenirs du Pharo: 108 ans de médecine outre-mer au musée du service de santé

Capturer

Jusqu’au 6 avril 2014, le musée du Service de santé des armées de Paris consacre une exposition temporaire à la célèbre « École du Pharo » de Marseille, seul institut militaire en Europe spécialisé dans le domaine de la médecine tropicale, crée en 1905 et fermé en 2013. (Elle est partie à Bretigny sur Orge)

 

Plus de 100 années d’existence du Pharo ont permis de collecter un riche fond documentaire « Tropical », d’ouvrages, d’objets muséaux et photographiques importants dans tous les domaines de la pratique médicale en milieu tropical.
A travers la présentation d’objets et de documents issus du Pharo et des collections du musée, sont ainsi évoqués 108 ans de formation des médecins militaires destinés à servir Outre-mer au profit des troupes françaises mais aussi des populations locales.

Créée en 1905 sur le site du parc du Pharo à Marseille , cette école d’application a bâti sa renommée sur la qualité de son enseignement. Dans un premier temps, il était destiné au  personnel de santé amené à exercer en situation d’isolement outre-mer. Dans les années 1980, rebaptisé Institut de médecine tropicale du SSA (IMTSSA), ses missions d’enseignement se sont recentrées sur la formation initiale et continue en biologie, épidémiologie et médecine tropicale, appuyées sur des activités d’expertise et de recherche menées par les unités de recherche et sur un corps enseignant provenant en grande partie de l’Hôpital d’instruction des armées Laveran. Avec l’accélération des opérations extérieures au début des années 2000, les missions d’enseignement adaptées au soutien santé des forces en opérations extérieures sont devenues la priorité du binôme IMTSSA – HIA Laveran.

8000 médecins et 1000 paramédicaux, français et étrangers, militaires et civils, ont ainsi été formés. Les « élèves du Pharo » ont été à l’origine de très nombreuses écoles de médecine en Afrique et en Asie, bases des futures structures universitaires qui ont vu le jour localement à partir des années 1950. Ils ont irrigué largement les secteurs de lutte contre les grandes endémies, les instituts Pasteur ou les structures hospitalières d’Outre-mer pendant près de cent ans tout en assurant, jusqu’à nos jours, la continuité du soutien des forces armées et de la Gendarmerie déployées Outre-mer. 

Source Service de Santé des armées 

Musée du SSA : 1 place  Alphonse Laveran

75005 Paris

tel: 01 40 51 51 92