La France a la tête de la Task Force 150

Ce dimanche 14 avril 2013, à 08h00, le capitaine de vaisseau Jean-Michel Martinet a pris le commandement de la Task Force 150,
à Manama, à Barheïn, pour une durée de 4 mois. Il succède au commodore
australien Mac Hardie qui en assurait le commandement depuis le mois de
décembre 2012. C’est la huitième fois que la France est à la tête de la
TF 150.

L’état-major de la TF 150, sous
commandement français, est embarqué à bord du bâtiment de commandement
et de ravitaillement (BCR) Somme,  désormais basé à Brest ans après avoir été lancé à la Seyne sur Mer  en 1987 et basé à Toulon durant de longues années.

L’action
de la TF 150 s’inscrit dans le cadre des résolutions adoptées par le
Conseil de sécurité des Nations Unies, après les attentats du 11
septembre 2001, pour lutter contre le terrorisme international. La zone
opérationnelle s’étend de la mer Rouge au Golfe d’Oman, en passant par
le golfe d’Aden et la mer d’Arabie. Elle couvre les façades maritimes de
la corne de l’Afrique et du Moyen-Orient, une zone d’intérêt
stratégique majeur.

Composante maritime de l’opération Enduring freedom
(OEF), la TF 150 contribue à une meilleure connaissance des mouvements
maritimes de cette zone sensible afin de lutter contre le terrorisme et
ses réseaux de soutien dans la région. Les bâtiments militaires de
différentes nations, dont au moins un bâtiment français en permanence,
participent à la surveillance de la zone, à la collecte de
renseignements sur les trafics et conduisent des opérations
d’interdiction maritime.

Sources : EMA
Droits : Ministère de la Défense