La Guépratte se prépare pour Atalante

Guépratte

Afin d'évaluer son état de préparation
opérationnel avant le départ pour l’opération européenne de lutte contre
la piraterie Atalante, la frégate type Lafayette (FLF) Guépratte
a suivi quatre jours d’entraînement intensif organisés par la division entraînement de la force d'action navale.

L’équipage a pris part à deux
entraînements majeurs: Tamouré et Piratex.


Tamouré 

La
combativité et la résistance de l’équipage, ainsi que sa capacité à
mettre en œuvre ses armes ont été évaluées jour et nuit pendant trois
jours. Tamouré est un entraînement qui consiste à placer le bâtiment
dans une situation opérationnelle en temps de crise avec un scénario
inconnu de l’équipage. Navires, embarcations rapides, jet ski, aéronefs
de la société Apache, cibles aériennes et de surface télécommandées
mises en œuvre par le Centre d’essais de la Méditerranée faisaient
partie du dispositif de l’entraînement.

L’artillerie et les missiles Crotale du Guépratte ont prouvé leur précision en abattant six cibles.

Mené sur une journée, l’entraînement consiste à
mettre en place une équipe de protection embarquée (EPE) sur un
bâtiment transitant dans une zone de piraterie, à conduire une escorte, à
intercepter une embarcation suspectée d’actes de piraterie et à retenir
les présumés pirates avant de les transférer à la justice d’un état.
Des capacités que l’équipage de la frégate devra peut-être mettre en
œuvre durant sa présence dans la zone de lutte contre la piraterie.

En validant ce double entraînement, le Guépratte a confirmé son aptitude à remplir les missions qui lui seront ordonnées en océan Indien.

Source Marine Nationale