Le « 21 » a étrenné à Fréjus sa fourragère aux couleurs de la valeur militaire

 

23684707

Le colonel Gèze, chef de corps a défilé en tête du "21" avec la nouvelle fourragère 

Photo Philippe Arnassan Var Matin

A l'occasion d'une magnifique prise d'armes rassemblant plus de 600 soldats du 21e RIMa sur la place Agricola de Fréjus, les marsouins se sont vus remettre la fourragère aux couleurs de la croix de la valeur militaire qui vient récompenser leur engagement en 2001 puis en 2010 en Afghanistan.

 
Lire le reportage de Var Matin ci dessous

En rangs serrés, les visages hauts et fiers. Pas moins de six cents marsouins du 21e régiment  d’infanterie de marine (RIMa) de Fréjus étaient rassemblés,  sur la place de la Ville, pour se voir remettre la fourragère de la croix de la valeur militaire, pour leur engagement et succès menés lors des campagnes en Afghanistan.

 Deux opérations, Héraclès de décembre 2001 à mai 2002, et Pamir de juin à novembre 2010, durant lesquelles les unités du 21 ont été projetées les premières sur le front hostile de cette région du Moyen-orient.

C’est le général de Brigade Laurent Kolodziej, commandant la 6e Brigade Légère Blindée, qui a présidé cette cérémonie, en présence du général de division Hervé Wattecamps commandant les écoles militaires de Draguignan, du sous-préfet de Draguignan, Stanislas Cazelles, du maire de Fréjus, Élie Brun et de nombreux élus du conseil municipal.

Parmi l’élite « Cette fourragère rend hommage à votre courage te votre abnégation au combat.Sa couleur blanche représente la pureté de l’engagement et le rouge symbolise le sang versé », a décrit le général Kolodziej, tout en rendant hommage au capitaine Lorenzo Mezzasalma et au caporal-chef Jean-Nicolas Panezyck, deux soldats du régiment tombés en terre afghane. « Cette distinction vous désignera parmi l’élite de l’élite des corps d’armée. Mais vous devez l’accueillir sans arrogance car elle a été acquise à un prix très, trop, cher », a insisté l’officier avant de procéder aux remises du cordon que les unités arboreront fièrement à l’épaule de leur uniforme.

Les soldats ont ensuite défilé dans les rues de la cité romaines sous les yeux de leurs familles et de la population locale.

V.B.

 Photo

 Photo Facebook 21 e RIMa