Le capitaine de vaisseau Xavier Tourneux pacha du Forbin

forbin.jpg

Photo Var Matin ( S.k)

Le capitaine de vaisseau
Xavier Tourneux est le nouveau commandant de la frégate Forbin : il
succède au capitaine de corvette Marc Aussedat, qui rejoint l'Institut des hautes études de défense nationale.

En présence d'officiers de la frégate italienne sœurCaïo Duilio, de
délégations de l'escadron de chasse « Normandie Niémen », de la
flottille « 31F », du 36e escadron EDCA et d'anciens marins du Forbin, le vice-amiral d'escadre Xavier Magnel, commandant de la force d'action navale a félicité le commandant quittant : « Avec votre
équipage, vous avez contribué à faire grandir ce bâtiment. J'ai pu
observer vos qualités, vous avez une expérience utile à la France sur le
plan stratégique.

S'adressant à l'équipage, après avoir remercié ses prédécesseurs, le
nouveau commandant à engagé ses hommes à donner le meilleur d'eux-mêmes :
« Rigueur, exigence, devoir d'excellence, responsabilité individuelle
au service du collectif, courage d'aller de l'avant en donnant le
meilleur de soi même, respect mutuel entre pairs. »

Un "Surfacier"

Issu de l'école navale en 1988, le capitaine de vaisseau Xavier Tourneux a orienté sa carrière vers les forces de surface à l’issue de l’École d’Application des Officiers de Marine.
Spécialiste « missiles-artillerie » puis « systèmes de combat – lutte au-dessus de la
surface »  sa carrière est essentiellement tournée vers la conduite des opérations.
A la mer, tout d’abord, il a éxercé des fonctions de chef de service à bord de la frégate «Nivôse » (1991-93), de  l'’aviso « Commandant l’'Herminier » et de la frégate «Montcalm» , de commandant adjoint opérations de la frégate « Georges Leygues » et de commandant en second de la frégate «Chevalier Paul ». Il   a  commandé de 1995 à 1996, le patrouilleur de surveillance des sites «Athos », basé à Bayonne, puis l'’aviso «Commandant Blaison », à Brest, de 2004 à 2005.  Il  a participé à à des missions opérationnelles en Atlantique, en Adriatique , en mer Rouge, en océan Indien  et au large de la Libye .

A terre,  après l'école de guerre, il a servi à l’'état-major de la marine –où il a dirigé pendant deux ans la cellule conduite des opérations avant de prendre la tête de la cellule
programmation et planification des activité marine. De 2011 à 2013, il a été adjoint au chef de la division « entraînement » de l’'état-major de la force d’'action navale où il a supervisé la préparation opérationnelle.
des forces de surface.
La formation initiale des officiers constitue sa deuxième dominante de carrière. Ainsi, affecté de 1999 à 2001 à l’'École navale, il a encadré une escouade d’'élèves officiers pendant un an avant de prendre les fonctions de chef du groupement des écoles d’'officiers.

Il est  chevalier de la Légion d'’Honneur et de l'’ordre national du Mérite, titulaire de la Croix de la Valeur militaire et de la Croix du Combattant.

Sources M. SK. de Var Matin  et Marine Nationale