Le Charles de Gaulle en essais après son entretien

Le porte-avions  Charles de Gaulle
a appareillé de la base navale de Toulon  ce lundi 1 er juillet pour effectuer une période
d’essais techniques en mer. Ces essais parachèvent la période
d’Indisponibilité pour Entretien Intermédiaire (IEI) du navire.

Photo Marine Nationale

Cette période de maintenance planifiée,  débutée au mois de
janvier dernier, a permis au fleuron de la Marine de bénéficier de la
modernisation et de la rénovation d’un certain nombre de ses systèmes et
installations (intégration du nouveau système de télécommunication
RIFAN 2, remise à niveau du calculateur de stabilisation du navire,
vérification du système de catapultage des avions et rénovation complète
d’une cuisine à haut rendement destinée à l’alimentation de
l’équipage). L’ensemble des travaux a été réalisé dans le bassin Vauban
de la base navale de Toulon.

Suite logique de la période
d’Indisponibilité pour Entretien Intermédiaire (IEI) pour la
vérification de bon fonctionnement du bâtiment de combat après travaux,
la conduite des essais à la mer est également le préalable indispensable
au cycle de remontée en puissance du porte-avions Charles de Gaulle dans la perspective de déploiements opérationnels.

Lorsque ses essais seront achevés, le Charles de Gaulle
enchainera directement sur son stage de mise en condition
opérationnelle (ce stage «MECO» a débuté il y a quelques jours à quai et
va se poursuivre en mer). Il permettra à l’équipage de s’entraîner afin
de se réapproprier complètement le bâtiment comme c’est le cas
systématiquement à la suite d’un arrêt technique planifié ou d’une
importante relève de personnel.

Dès la fin des essais du porte-avions, les avions du Groupe Aérien Embarqué (GAé) ( Rafale, Super Étendard Modernisé et avion de guet aérien Hawkeye) rejoindront leur «vaisseau-mère» en Méditerranée. Depuis le Charles de Gaulle,
les pilotes les plus expérimentés mèneront des actions d’entraînement
de jour et de nuit tandis que les plus jeunes viseront  leur entrée dans
la communauté des pilotes de chasse de la Marine nationale (la
qualification des jeunes pilotes de chasse consiste à réussir avec
succès une série d’appontages de jour à bord du Charles de Gaulle).  


Sources : © Marine nationale