Le chèque du coeur pour un gendarme accidenté

730

Photo DR

L'association Gendarmes de coeur  a remis un chèque de 5000 euros à un gendarme victime d'un accident afin de financer son fauteuil roulant. Un beau geste soutenu par le footballeur Eric Bautheac.

C'était en septembre, sur la route Napoléon, dans le Var, en direction de Draguignan. Au guidon de sa moto, Jérôme Malattia, 23 ans, est victime d'un grave accident.

 

Paralysé des membres inférieurs, ce gendarme adjoint volontaire au Peloton de surveillance et d'intervention (PSIG) de Cannes se déplace aujourd'hui en fauteuil roulant.

Un appareil indispensable, mais néanmoins coûteux. Sollicitée par la famille, l'association Gendarmes de coeur qui vient en aide aux gendarmes et à leurs familles a bien sûr accepté de faire un geste pour le jeune homme, dont le contrat devrait expirer bientôt.

Dernièrement  à la caserne Ausseur de Nice, un chèque de 5 000 euros a été remis par Michel Scap, président de l'association, en présence du colonel Gaël Marchand commandant du groupement des Alpes-Maritimes, du commandant de la compagnie de Cannes Stéphane Aurousseau, du commandant de la compagnie de Nice Denis Mottier, du délégué local Frédéric Bouchard et de Christophe Attia, de la société SEP, éditrice de la revue associative.

Parrain de l'association, le footballeur Éric Bauthéac a également offert un maillot de L'OGC Nice  à Jérôme Malattia.

NICXXQ800_LC_GENDARME (15722426)

Photo Laurent Carré