Le contre-amiral Eric Schérer adjoint territorial au préfet maritime

2013MTLN124_001_041
Photo Marine Nationale

Le
contre-amiral Eric Schérer a pris ses fonctions ce lundi 2 septembre d’adjoint
territorial auprès du « commandant de la zone, la région et l’arrondissement
maritimes Méditerranée et le préfet maritime »
et de commandant de la base
de défense de Toulon.
 


La cérémonie
a été présidée par le vice-amiral d'escadre Yves Joly, commandant de la zone, de la région
et de l’arrondissement maritime  Méditerranée, officier général de zone de

soutien
deToulon et préfet maritime de la Méditerranée.

Il succède
au vice-amiral Denis Béraud, qui prend les fonctions de chef d’état-major de la
Force d’Action Navale de Toulon (FAN), auprès de l’amiral commandant la  FAN.

 


 

Un sous-marinier

Né le 12
octobre 1960, le contre-amiral Éric Schérer entre à l'École Navale en 1980 et
suit les cours de l'option
"Opérations et Techniques".

A l'issue de
la campagne 1982-83 sur le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc, il est affecté
comme officier en troisième sur le BATRAL Champlain, basé à la Réunion. A son
retour en métropole en 1985, il choisit de servir aux forces sous-marines  et est affecté sur le SNA Rubis équipage
rouge.

Breveté de
l'école des officiers Armes Sous-Marines en 1987, il embarque sur le SNA
Casabianca équipage
rouge comme chef du service Armes Sous-Marines puis comme officier opérations.
En 1989, il rejoint la Force Océanique Stratégique et est affecté sur le SNLE
Le Terrible équipage bleu à la fin de sa refonte M4 à Cherbourg.

Il suit la
session 1991-92 du cours de génie atomique, option réacteurs, de l'École des
Applications Militaires de l'Énergie Atomique de Cherbourg. En 1992, il est
affecté sur le SNA Rubis équipage bleu comme commandant en second.

De 1995 à
1997, il commande le SNA Perle équipage rouge. A la fin de son commandement, il
suit les cours de la 5ème session du Collège Interarmées de
Défense.

Breveté
d'état-major, il sert pendant deux ans à l'état-major des forces sous-marines,
en charge du bureau Plans. En 2000, il est affecté sur le SNLE Le Triomphant
équipage bleu comme commandant en second.

En 2002, il
prend les fonctions de commandant du Groupe des Sous-marins de Cherbourg, commandant
désigné du SNLE Le Vigilant, chargé de suivre la fin de la construction du
sous-marin, avant de prendre le commandement effectif de son équipage bleu en
octobre 2003. Il conduit l'ensemble des essais à la mer préalables à l'admission
au service actif, puis effectue une patrouille opérationnelle.

Quittant son
commandement en janvier 2006, il est affecté à la division "Études, stratégie
militaire générale et
pilotage" de l'état-major des armées. De février à juillet 2008, il est
auditeur de la 112 ème session du NATO Defence College à
Rome.

Il rejoint
l’état-major de la marine en juillet 200 8 pour y servir en tant que capitaine
de vaisseau adjoint au Major général et chef du bureau « pilotage ».  De septembre 2011 – il est promu contre-amiral
le 1e r octobre 2011 – au 1er septembre 2013, il est autorité de coordination pour les affaires nucléaires,
la prévention et la protection de l'environnement pour la marine.

Il est
officier de la Légion d'honneur et officier de l'ordre national du Mérite