Le ministre de la défense confirme le maintien des neufs hôpitaux militaires

En déplacement ce vendredi a Marseille et notamment a l'hôpital d'instruction des armées Laveran, Jean-Yves le Drian a confirmé le maintien des neuf hôpitaux militaires français, dont l'hôpital Sainte Anne de Toulon.
" Nos HIA, et Laveran en particulier, jouent un rôle premier dans l'entretien du lien armée-nation, par l'offre de soins souvent unique qu'ils garantissent dans les territoires. C'est notamment pour cette raison que j'ai pris la décision de ne fermer aucun des neuf hôpitaux militaires".

Pour Jean-Yves Le Drian, cette visite était aussi l'occasion de rappeler l'excellence de notre service de santé des armées que ce soit sur les théâtres de guerre, comme en Afghanistan, en Jordanie à la frontière syrienne ou encore très récemment au Mali, ou dans la médecine hospitalière de proximité, comme dans les quartiers Nord de Marseille avec Laveran.
Jean-Yves Le Drian a par ailleurs annoncé qu'il avait demandé au directeur central du service de santé des armées, Jean-Marc Debonne, de conduire un projet novateur qui reposera sur deux piliers : la médecine au profit des forces et la médecine hospitalière. Ce projet a pour but notamment de permettre au service de santé des armées de s'insérer au mieux dans l'offre de soins territoriale afin de "favoriser un recentrage sur les capacités techniques et l'émergence de véritables pôles de compétences densifiés, notamment en traumatologie et en médecine d'urgence".
Source ministère de la défense