Le « Mistral » a changé de chef

2014MTLN123_001_002

Photo Marine Nationale 

Le capitaine de vaisseau Benoit de Guibert a succédé au capitaine de vaisseau  Polderman à la barre du BPC Mistral. Un bâtiment qu'il connaît bien puisqu'il en été son premier commandant opérations. Depuis septembre 2013, il était directeur de l’enseignement au centre d’instruction naval de Saint-Mandrier.

La cérémonie de passation a été  présidée par le vice-amiral Denis Béraud, chef d’état major de la force d’action navale

Son portrait    

 

Dauphinois de Bourgoin-Jallieu, le capitaine de vaisseau Benoit de Guibert est issu de  l’école navale (1991).

Après  l’école d’application sur  la "Jeanne d’Arc », il a choisit la filière opération de surfaces  pour se spécialiser dans le domaine de la lutte au-dessus de la surface (LAS).
Breveté de l’école de spécialité  détection  à l’été 1994, il a débuté sa carrière comme officier  en troisième et d’officier de manœuvre du  Batral  Dumont d’Urville  en Polynésie française.

Il a rejoint à l’été 1996 la frégate de lutte anti sous-marine  De Grasse , pour y servir comme adjoint au chef de service détection et exercer pendant deux années les fonctions d’officier de quart opérations. Promu lieutenant de vaisseau à l’été 1998, il a pris le commandement du l’EDIC  Dague  à Djibouti. 
Diplômé de l’école des systèmes de combat et armes navals option lutte au-dessus de la surface  (ESCAN/LAS) en 2000, il a servi sur la frégate  Germinal  comme commandant adjoint opérations.

De 2002 à 2004 il a été  chef du projet  pédagogie  au sein de la mission de coopération militaire et de défense (MCMD) au Maroc et a participé à la réforme des écoles de formation de la marine royale marocaine.
Promu capitaine de corvette le 1er juillet 2003, il a été le premier commandant adjoint opérations du BPC  Mistral  en septembre 2004. Il a ainsi  participé à l’armement du bâtiment, ses essais à la mer, sa traversée de longue durée, ainsi qu’à sa première mission opérationnelle au Liban à l’été 2006 (mission « Baliste »).
Après l'école de guerre (CID à l'époque) il a  rejoint le centre de planification et de conduite des opérations de l'état-major des armées (CPCO) comme capitaine de frégate où il a occupé les fonctions d’officier rédacteur au J5 Europe.

Pacha du Germinal et second  du Tonnerre

 Après quelques mois passés à la cellule amphibie de l’état-major COMFRMARFOR, il a retrouvé la frégate  Germinal  pour y prendre la barre le 14 décembre 2009. Au cours de ce commandement, il a effectué le transfert du bâtiment de Toulon vers Fort de France et a participé ainsi aux missions de lutte contre le narcotrafic dans les Caraïbes. 
Affecté à l’issue de son commandement comme commandant en second du BPC Tonnerre , il a participé à l’opération « Harmattan » au large de la Libye en 2011 puis à la mission « Jeanne d’Arc 2013 ».
Le capitaine de vaisseau Benoit de Guibert est chevalier de la Légion d’Honneur et de l’ordre national du Mérite.

2014MTLN123_001_003