Défense et biodiversité : le projet « Life défense nature 2 Mil » lancé en Corse

Le séminaire de lancement du projet Life défense nature 2 Mil  s'est tenu cette semaine à Aspretto en Corse. L’objectif
est de restaurer et conserver la biodiversité remarquable de sites
militaires qui disposent d’un haut potentiel en la matière
.

Ces sites sont  : le Camp de Chambaran (Isère et
Drôme), le Camp des Garrigues (Gard), le Mont-Caume (Var) et la base
navale d’Aspretto (Corse du Sud)).


Ce
projet est suivi par le conservatoire d’espaces naturels du Rhône-Alpes
en coordination avec le ministre de la défense et financé par le fond
européen LIFE (l’instrument financier pour l’environnement).

Armée et bio diversité

Le
ministère de la défense dispose d'un domaine de 250 000 hectares en
grande partie utilisé pour l'entraînement des forces armées. Les
terrains militaires, d'accès réglementé, ont échappé à l'étalement
urbain, à certains modes d'agriculture intensive et à
l'industrialisation et présentent de ce fait un intérêt faunistique et
floristique souvent remarquable. 20% des terrains militaires sont ainsi
classés dans le réseau européen de protection de la biodiversité "
Natura 2000 ".

Pour préserver cette biodiversité, le
ministère et la Fédération des conservatoires des espaces naturels (CEN)
ont signé une convention de partenariat en septembre 2009, en présence
de la secrétaire d'Etat à l'écologie.

Ce partenariat a pour objet d'assurer la
conciliation -dans le cadre de plan de gestion concerté – entre les
activités de manœuvres et de tirs et la protection de la faune et de la
flore. Ces plans de gestion comportent des actions d'expertise, des
actions de gestion (débroussaillage, restauration de pelouse sèche,
création d'une ferme de 550 ovins sur le camp de la Valbonne dans l'Ain)
et de sensibilisation.

Source Lifeterrainsmilitaires.fr