L’entraînement de lutte anti-sous-marine  » Squale Med  » est achevé

00tln350cd15pm_rathelot_article_pleine_colonne

Point d’orgue d’une année riche en entraînement dans le domaine de la lutte anti-sous-marine (ASM), l’exercice Squale Med  2014.1, s’est déroulé du 17 au 28 mars 2014.

L’objectif majeur de cet entraînement était pour les frégates anti-sous-marine d’assurer tour à tour la fonction d’anti submarine warfare commander (ASWC) c'est-à-dire d’assurer la direction tactique de l’ensemble de la force aéromaritime dans la lutte contre les sous-marins.

C'est  le commandant de la frégate anti-sous-marine Dupleix, qui assurait le rôle d’Officer in tactical command (OTC),

Cette activité de préparation opérationnelle majeure rassemblait le Dupleix, le Jean de Vienne et le Montcalm.

La frégate de défense aérienne Forbin, le pétrolier ravitailleur Meuse ainsi que l’aviso Cdt Ducuing ont également participé afin d’étoffer le dispositif ASM. Les moyens aériens, composés de deux Lynx embarqués et plusieurs vols d’avions de patrouille maritime Atlantique 2 dont un détachement prépositionné sur la base de l’aéronautique de Hyères complétaient efficacement la force constituée pour maintenir une pression forte sur les deux sous marins participants, l’ Améthyste et le Casabianca.

Selon la marine, Squale "a ainsi permis de renforcer le savoir-faire de lutte sous-marine des équipages en appliquant les doctrines de lutte du domaine au travers d’exercices de difficulté croissante"..

Cet exercice a également été l’occasion pour les bâtiments de surface comme pour les sous-marins d’effectuer des tirs de torpilles d’exercice permettant ainsi de pousser le réalisme de l’entraînement jusqu’à mener une attaque à son terme.

L'intégralité de l'article sur le site de la marine