Piraterie : le Siroco remet 5 présumés pirates aux autorités seychelloises

Le transport de chalands de débarquement (TCD) Siroco, déployé dans le cadre de l’opération Atalante de lutte contre la piraterie , a procédé au transfert de 5 présumés pirates à Port Victoria, capitale des Seychelles, où ils seront déférés devant les autorités judiciaires locales afin d’être jugés. ( Notre Post du 21 janvier) 

Ces présumés pirates avaient été interceptés le 18 janvier dernier  par le Siroco avec le soutien de la frégate japonaise Samidare et d’un avion de patrouille maritime japonais également sur zone. Ils sont soupçonnés d’être les auteurs de l’attaque du navire de commerce MV Atropos le 17 janvier dernier.

Accompagné d’un expert juridique de l’état-major d’Atalante, un officier de police judiciaire seychellois s’est rendu à bord du TCD pour procéder aux formalités administratives et récupérer l’evidence package constitué des pièces à conviction, des témoignages et des procès-verbaux recueillis par le navire amiral français de la force Atalante. Au pied de la coupée, l’officier de liaison de l’opération Atalante présent aux Seychelles et des officiers de police judiciaires seychellois ont pris le relais des marins duSiroco pour le transfert des présumés pirates vers leurs unité de rétention locale.

Une pensée sur “Piraterie : le Siroco remet 5 présumés pirates aux autorités seychelloises”

  1. De la mer de Chine,zone de Singapour ,Nord de Bornéo, l’Océan Indien, Golfe de Guinée, Mer des Caraïbes, Amazonie. Ils ne restent plus guère de zones « tranquilles » pour la navigation qu’elle soit de commerce où de plaisance

Les commentaires sont fermés.