Premier résultat pour le Jean Bart dans la lutte contre le narcotrafic

Une opération conjointe de la frégate toulonnaise anti-aérienne Jean Bart  et de la frégate australienne Darwin, avec l’appui d’un avion de patrouille maritime Atlantique 2, a permis d’intercepter ce vendredi 7 mars  un skiff (embarcation) transportant 650 kg de résine de cannabis.

 Dans le cadre de l’opération « Enduring Freedom » (OEF), la frégate antiaérienne Jean Bart est intégrée depuis le début du mois de mars 2014 à la Task Force 150 (TF 150), qui lutte contre le terrorisme et les trafics illicites sur une zone maritime qui s’étend de la mer Rouge au golfe d’Oman.

Le 7 mars 2014, l’hélicoptère Sea Hawk d’un navire australien de la TF 150, le Darwin, survole un skiff à l’apparence et au comportement suspects. Un avion de patrouille maritime Atlantique 2 présent dans la zone confirme par imagerie les soupçons formulés par l’équipage de l’hélicoptère. La FAA Jean Bart qui assure la coordination de cette action, en informe immédiatement le CTF 150. Ce dernier ordonne au  Darwin, qui patrouille dans la zone concernée, d’intercepter et de procéder à la visite du skiff suspect. L’équipe de visite australienne découvre alors 650 kg de résine de cannabis.