In mémoriam : le caporal Thomas Guillebault du CPA 20

Caporal-thomas-guillebault_article_pleine_colonne

Le caporal Thomas Guillebault, du Commando Parachutiste de l’Air n°20 (CPA 20), de la base aérienne 102 de Dijon, est décédé au Niger ce 26 décembre  à la suite d’un tir accidentel déclenché par un soldat français dans l’après-midi. il participait à la protection du détachement aérien français présent dans la capitale nigérienne, en soutien notamment à l'opération Serval en cours au Mali.

 

Cet accident s’est déroulé dans l’emprise du détachement français, sur la base aérienne 101. Après avoir reçu les premiers soins sur le lieu de l’accident, il a été immédiatement transporté vers une structure médicale civile à Niamey. Il est décédé des suites de ses blessures. Une enquête a été confiée aux éléments de la gendarmerie présents au sein des forces françaises engagées en opérations, pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Né le 12 juin 1992 à Tourcoing (59), Thomas Guillebault, est rentré dans l’armée de l’air le 8 mars 2011. Ses qualités naturelles lui permettent d’intégrer directement la filière des commandos parachutistes. Après ses stages d’initiation qu’il réussit brillamment, il rejoint le Commando Parachutiste n°20 en août 2012. Estimé de sa hiérarchie car remplissant parfaitement les missions qui lui étaient confiées, il participe notamment à une opération au Tchad de février à juin 2013. Caporal depuis le 1er avril de cette année, il avait été envoyé depuis septembre 2013 au Niger pour assurer la protection du dispositif français engagé dans l’opération Serval. 

Il était titulaire de la médaille d’outre-mer avec agrafe Tchad. Il était célibataire sans enfant.

source Armée de l'air

Une pensée sur “In mémoriam : le caporal Thomas Guillebault du CPA 20”

  1. Je ne peux que déplorer cet situation..Chaque militaire qui meurt est une épreuve que je respecte profondément…Etant familialement ,et par conviction,impliqué…

Les commentaires sont fermés.