Le corps de Cédric, le gendarme du GIGN retrouvé par 800 mètres de fond

Retrouver le corps du gendarme du GIGN port disparu en mer jeudi soir était fondamental pour le GIGN ,la gendarmerie et la Marine. C'est chose faite grâce à une mobilisation extraordinaire et une solidarité inter armes exemplaire. Le corps du militaire de l'unité d'élite a été retrouvé vers 2h15 ce samedi matin grâce aux moyens d'investigation sous-marins, commandés par une équipe spécialisée de la Force d'action navale, depuis le bâtiment de soutien Le Jason, confirme la préfecture maritime.

Le corps du militaire  a été localisé à 800m de profondeur, dans la zone où il était recherché, mais à une grande profondeur. Il gisait sur le fond de la mer, confirme une source judiciaire.

Une autopsie a été pratiquée dans la matinée à Marseille, dont les résultats devraient être connus dans la journée.

Importants moyens

Depuis jeudi soir, 280 militaires n'avaient cessé de fouiller et de sillonner la zone de la disparition, à 11km au large de la presqu'île de Giens.

Les recherches, qualifiées de vaines, avaient été interrompues vendredi soir, considérant qu'il "n'y avait plus d'espoir" de retrouver le militaire vivant. Sur place, la mer était à 18° de température, avec des fonds descendant jusqu'à 800 mètres.

Alors qu'il remontait la coque du Tonnerre

Cédric, le gendarme de 28 ans était un spécialiste transmissions au sein de la Force d´Appui Opérationnel (FAO), du GIGN a chuté en mer, jeudi vers 21h, alors qu'il remontait la coque du BPC Tonnerre le long d'une échelle de corde. Il portait alors son équipement d'intervention, comprenant un gilet pare-balles et un casque.

Au sein des unités d'intervention, c'est le  GIGN qui  l'apanage du contre terrorisme maritime et qui intervient aux côtés des commandos marine lors des plans PirateMer.  Les entraînements sont courants et c'est la première fois qu'un tel drame survient lors d'un exercice.  

Le site GIGN.ORG a ouvert une page Hommage à Cédric .  

Deux enquêtes, judiciaire et de commandement, ont été ouvertes vendredi après la disparition du militaire.

D.C avec Var Matin  

Le Jason : un bâtiment "couteau suisse"

Depuis juin 2010, le BSAD ( Bâtiment de soutien, d'assistance et de dépollutionJason à la capacité de mettre en
oeuvre, en Méditerranée, le Nato Submarine Rescue System (NSRS),
premier système complet au monde, capable de secourir en moins de 72 heures l'équipage
d'un sous-marin en détresse jusqu'à 610 mètres de profondeur.

Le NSRS
est composé : d'un sous-marin de poche (submarine rescue vehicule) capable de
se poser sur le panneau d'évacuation du sous-marin à secourir et de remonter l'équipage
par groupe de 15 personnes à chaque rotation.


d'équipements de décompression
– d'un robot télécommandé permettant d'effectuer
le repérage et de porter les premiers secours.

Le
NSRS a fait l'objet d'un développement mené conjointement par la DGA et
par ses homologues norvégien (NDLO) et britannique (DE&S).

Source Netmarine.net

 

Une pensée sur “Le corps de Cédric, le gendarme du GIGN retrouvé par 800 mètres de fond”

  1. Le groupe avait déjà perdu un plongeur pendant un exercice d’entraînement ; c’est malheureusement le deuxième accident
    Toutes mes condoléances à ce corps délire

Les commentaires sont fermés.