Un marché de Noël de la Marine au profit des oeuvres sociales

  AFF_marche-de-noel_V1_v

Les vendredi 6 et samedi 7 décembre 2013 se tiendra à l’escale Castigneau de  Toulon (ex cercle du marin), le marché de Noël de la Marine organisé par  l’association pour le développement des œuvres sociales de la Marine (ADOSM),  sous le haut patronage du préfet maritime.

Vous cherchez des idées de cadeaux pour Noël ?  Venez explorer le marché de Noël de la marine de 10h00 à 18h00 à l’escale  Castigneau (ex cercle du marin) de Toulon .

Lancée en 2003, ces journées régionales d’entraide sont programmées en fin d’année,  afin d’offrir un large choix de cadeau de Noël. Articulées autour de différents stands,  fruit du travail de cent cinquante bénévoles, ce marché de Noël de la Marine couvre des domaines aussi variés que sont : l’artisanat du monde, la brocante, la couture, la  bijouterie fantaisie, la décoration, les jouets, les fleurs, des objets « marine nationale ».
Venez rencontrer nos écrivains, admirer les œuvres de nos artistes, déguster les nectars  du « coin de Bacchus », avec, comme nouveauté cette année, le « bar à huîtres », et  participer à la tombola dotée de lots surprenants.
Depuis le 17 juin 2013, l’ADOSM est reconnue d'utilité publique, les dons peuvent  être défiscalisés!

Cette année la frégate anti-aérienne « Jean-Bart » parrainera les ventes, son  commandant le capitaine de vaisseau Baudonnière sera présent à 09h30 pour  l’inauguration.
Les bénéfices réalisés au cours de cette manifestation vont à l’ADOSM (association  pour le développement des œuvres sociales de la marine) pour lui permettre de  financer, chaque année, plusieurs centaines de bourses scolaires au profit des  orphelins de la marine.

Créee en 1939! 

Créée en 1939, et rendue publique en 1945, l’association prend un essor et compte environ  25000 familles aidées. Sa mission est de fournir une assistance matérielle et morale au  personnel civil et militaire de la marine ainsi qu’à leurs familles frappées par la maladie, le  deuil ou les précarités de la vie. Quelques exemples : une grand-mère devient une seconde  maman, d’un petit fils dont les parents ont disparu dans un accident de voiture ou une mère  sans emploi privée de 50% de ses revenus à la disparition de son conjoint suite à un accident
etc…
Elle concentre son action sur l’accompagnement, pendant leurs études, des orphelins de  parents, civils ou militaires, ayant servi dans la marine. Elle distribue ainsi, chaque année plus  de 500 bourses d’études à des collégiens, lycéens et étudiants pour un total de 300 000 euros  environ.